France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Stéphane Bras, nouveau commandant de la gendarmerie de guyane

« Aller au contact de la population »

Samir MATHIEU Samedi 24 Août 2019 - 03h05
« Aller au contact de la population »
Le général Stéphane Bras a pris ses fonctions le 1er août dernier. - Samir MATHIEU

La gendarmerie de Guyane a un nouveau patron depuis le 1er août. Il s’agit du général Stéphane Bras. Nous sommes allés à sa rencontre.

Il a tout juste 50 ans. Le général Stéphane Bras vient de prendre le commandement de la gendarmerie de Guyane. Il est en poste depuis le 1er août.

Ce militaire de formation est marié et père de trois enfants. Il est originaire de la Bretagne.

Stéphane Bras a un parcours atypique. Il a fait Saint-Cyr. Stéphane Bras a donc travaillé dans l’armée de terre dans le génie pendant cinq ans. C’est à ce moment là qu’il a commencé à évoluer professionnellement, du grade de lieutenant à celui de capitaine. En 1997, Stéphane Bras intègre l’école des officiers de la gendarmerie nationale de Melun. Depuis, il a occupé la plupart du temps des postes de commandement et de commandement adjoint. Son dernier poste était le rôle de commandant du CNEFG de Saint-Astier en Dordogne depuis 2016. C’est notamment à Saint-Astier qu’ont été formés, entre autres, les soldats en charge des secours des Parisiens lors des attentats du vendredi 13 novembre 2015. Stéphane Bras a aussi participé à plusieurs Opex (opérations extérieures) et à des missions en Outre-mer. Il est resté pendant sept mois en Afghanistan en 2010 et a fait quatre mois de mission en Géorgie en 2008 après la signature d’un accord pour le maintien de la paix dans son ex-République vassale.

Au contact de la population

Depuis son arrivée, le nouveau patron des gendarmes de Guyane a décidé d’aller à la rencontre de tous les personnels en poste sur ce vaste territoire. Il a fait le tour des unités et de toutes les personnes engagées pour la production de sécurité. « Je me suis accordé une période d’observation pour comprendre comment on travaille ici, apprendre et agir », explique Stéphane Bras. Le commandant de la gendarmerie entend mener à bien deux volets d’action : - lutte contre la délinquance dans les villes sur la bande littorale, pour interpeller et résoudre les affaires ; - lutter contre l’orpaillage illégal avec tous les acteurs qui gravitent autour des mines d'or en Guyane. Pour y arriver , Stéphane Bras entend « aller au contact de la population ». « C’est dans l’ADN de la gendarmerie », ajoute le patron des gendarmes. Enfin, sur la question des barrages d'Iracoubo et de Régina. Il explique que des nouvelles techniques de contrôle après la suppression des postes de contrôles routiers sont en cours d’expérimentation.

Samir MATHIEU

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Une

Le patrimoine, des racines bien vivantes

Michel LE TALLEC - Dimanche 22 Septembre 2019