Suriname : l’An un du gouvernement Santokhi-Brunswijk

Suriname : l’An un du gouvernement Santokhi-Brunswijk

Porteur d’espoir de changement, Chan Santokhi avait été largement plébiscité. Pour trouver une majorité au Parlement il s’est allié au parti Abop de Ronnie Brunswijk. Quel constat un an après ?

Une élection propulsée par un désir de changement
En Mai 2020, avec 32 des 51 sièges de l’Assemblée, les suffrages des Surinamais ont largement plébiscité le parti de Chan Santokhi, le plaçant en position d’être élu Président. Le nombre des votes en sa faveur a largement dépassé celui des partisans de son parti VHP. La société du Suriname, après dix ans de gouvernement Bouterse, voulait changer d’air et c’est parce qu’il offrait la seule option de renouveau crédible qu’il a obtenu ce score. Pour...
franceguyane.fr 1325 mots - 18.07.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres