Bras de fer pour la présidence du port

Bras de fer pour la présidence du port

1. LE SCRUTIN REPOUSSÉ
Le scrutin pour la présidence du Grand Port maritime de Guadeloupe, initialement prévu le 1er septembre, a été repoussé. Officiellement, le préfet Philippe Gustin, membre du conseil de surveillance, était absent de l'archipel. Plus vraisemblablement, le représentant de l'État a-t-il préféré éviter une crise majeure au sein de ce conseil alors qu'on annonçait la venue prochaine du président de la République, Emmanuel Macron, en visite officielle en...

France-Guyane 1411 mots - 14.09.2018
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir