• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

[TRIBUNE] Environnement : Appel à la défense des intérêts des Guyanais

Mercredi 28 Juillet 2021 - 12h46
[TRIBUNE] Environnement : Appel à la défense des intérêts des Guyanais
Saisi en référé-suspension le 7 juillet par les associations France Nature Environnement et Guyane Nature Environnement, le tribunal administratif a suspendu l’arrêté pris par le préfet de Guyane le 22 octobre 2020 « jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur la légalité de l’acte ».

Un journal, c’est aussi un espace de liberté et d’expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l’adresse france.guyane@agmedias.fr. Ici, la tribune de Rudy Stephenson. 

" Au moment où les lobbys écologistes français se gargarisent déjà d’une victoire pour avoir obtenu le rejet de la construction d'une centrale de production d’énergie électrique venant enfin suppléer la vieille centrale de Dégrad des Cannes et renforcer les insuffisances du barrage de Petit Saut, je lance un appel à La Défense des intérêts des Guyanais. Et je vais être précis quand je parle des guyanais : je parle de ceux qui sont nés ici d’une part, mais aussi, ceux qui ne sont pas de passage et qui ont choisi d’investir leur vie sur ce territoire.

Je n’inclus donc pas les hauts fonctionnaires d’État, ceux de l’Éducation Nationale ou autre organismes qui ne font que passer et profiter des avantages de leur expatriation pour en même temps propager leur idéologie en total décalage avec l’histoire de notre Guyane, son identité profonde et, encore plus, avec son avenir.

Je parle donc de ceux qui sont les descendants de générations occidentales qui ont massacré la nature et pas seulement... Les mêmes qui sont tellement imprégnés de cet esprit colonial qui consiste à dire au monde qu’ils ont mis à genou des siècles durant, comment il faut faire de l’écologie !

Ces lobbys écologistes n’ont rien de différent des autres lobbys industriels, financiers ou politiques.

Ils ne sont ni plus ni moins vertueux et, au delà de leur posture moralisatrice, ils ne défendent que des intérêts de pouvoirs financiers ou politiques.

Ce sont bien eux qui nous parlent d’écologie politique et de nouveau système financier ayant soi-disant pour objectif de protéger la planète et le climat.

Les mêmes savent remercier les technologies polluantes à souhait, comme celles utilisées dans le domaine du spatial, qui permet à leur groupement d’observer la planète. Ils savent aussi, derrière le rideau, remercier les complexes industriels qui leur permettent d’utiliser des matériels de haute technologie pour faire leur démonstration chiffrée au détail près.

Oui, je lance cet appel à la défense des intérêts guyanais.

Et j’exige à partir d’aujourd’hui que ces personnes et ces organisations opaques, la plupart si bien cachée, rendent désormais des comptes aux guyanais. J’exige qu’ils prennent leur responsabilité publiquement. Et qu’ils répondent de leurs actes. Notamment, qu’ils expliquent clairement et sans manipulation ou idéologie, comment ils répondront au défi de fournir de l’énergie à tous les foyers guyanais à partir des énergies propres dites vertes. J’exige des dossiers étayés, des détails, des budgets sur l’utilisation de l’argent public et surtout des calendriers clairs.

S’agissant du rejet de ce projet de centrale au Larivot, sans délais, ces organisations opaques doivent répondre à une question simple : comment fourniront-elles des projets qui sortiront de terre en 2023, devant l’urgence de la fourniture énergétique des foyers guyanais, avec des énergies renouvelables dites vertes ?

Je lance cet appel pour que chaque guyanais comprenne les vrais enjeux pour lui et pour ses enfants. Les enjeux ne sont pas issus des arguments politiciens et démagogiques des écologistes. Les enjeux sont les suivants : la Guyane n’est pas le poumon de la terre et l’urgence climatique doit être démontrée par des gens qui ne sont pas juges et parties.

Que ces « écolos » expliquent à la population guyanaise - estimée à 300000 habitants - comment elle peut mettre en péril plus de 80000 km2 d’espaces naturels surprotégés.

Comment l’urgence climatique est-elle prioritaire ici en Guyane ?

Et pourquoi continuer à prendre les guyanais pour une population si colonisée que : plus c’est gros et plus ça passe ?!

J’exige, par cet appel, le respect qui doit être dû à la Guyane et aux guyanais, qui ont tous gagné le droit à bénéficier de l’accès aux services de base dont partout en France un français bénéficie.

Je lance cet appel car, à un moment donné, il s’agit de dire à tous ceux qui s’inquiètent pour la Guyane qu’ils commencent par comprendre qu’il y a des femmes et des hommes qui peuplent ce territoire et que ces habitants ne sont pas quantité négligeable face aux enjeux et aux objectifs de ces géants de l’écologie.

Il ne s’agit plus désormais pour la Guyane de changer de maître car le temps des plantations est bel et bien terminé.

Il ne s’agit plus de sagement subir une nouvelle colonisation sous couvert d’écologie et de climat.

Surtout de ceux là à qui la Guyane a apprit finalement ce qu’était réellement l’écologie. "


Rudy Stephenson

• LIRE AUSSI : Centrale du Larivot : le juge des référés retoque (provisoirement) l’arrêté préfectoral

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
10 commentaires

Vos commentaires

Colinisé Sidéré 02.08.2021
Stephenson ? c’est qui ? bah un gars qui paye un emplacement pour prendre les Guyanais pour des Jambons.1/2

Monsieur Stephenson,
Votre discours xénophobe n’a rien d’original, il est vomit depuis des années par l’extrême droite française. Vous exploitez la souffrance de nos ancêtres pour maquiller votre discours de haine, vos intérêts politiques et financiers. Les Guyanais sont plus intelligents et plus courageux que vous ne le croyez. Il faut arrêter de les prendre pour des jambons !!! Les habitants du Larivot expropriés et mis en dangers par l’oléoduc ne sont pas de vrais Guyanais ?
La centrale du Larivot est un pur produit du pseudo-oppresseur métropolitain, pensé par EDF, la préfecture, l’Etat et ses services. Ce projet de 500 millions d’euros sera financé par le contribuable français. Il permettra d’enrichir Sogea, filiale du groupe Vinci. L’indépendance de la Guyane ? Sottises, la centrale ne sera jamais alimentée à majorité par la biomasse liquide (qui d’ailleurs ne sera pas produite ici, mais importée d’ailleurs), mais au Fioul !
500 millions pour sauver 78 emplois, car oui près de 30 seront détruit avec la transition de dégrade des cannes vers le Larivot. 500 millions d’euros c’est 28 000 smic annuels.
Vous vous prenez pour Martin Luther King, mais vous ressemblez plus à un mélange entre Robert Mugabe et Bouteflika. Vous êtes un vassal du capital mais personne ne vous sera jamais assujetti.
Vous défendez donc l’asservissement du peuple guyanais aux pays du Golfe et à la raffinerie martiniquaise.

Répondre Signaler au modérateur
Colinisé Sidéré 02.08.2021
Stephenson ? c’est qui ? bah un gars qui paye un emplacement pour prendre les Guyanais pour des Jambons.2/2

Votre seul maître est l’argent et vous vous asseyez sur l’intérêt des peuples opprimés. Vous piétinez notre mémoire et insultez nos compatriotes dans le simple but de faire les yeux doux à Messieurs Serville et Fereira, car ils ne vous ont pas récompensés pour vos services.
Au vu de votre tribune et de votre réflexion digne d’un CE2 option nazisme, il serait normal qu’ils hésitent à vous faire confiance.
Il faut énormément de courage pour défendre la cause des opprimés et celle de la nature, courage qui comme la sagesse vous serons éternellement étrangers.

Adieu monsieur le xénophobe, pour toujours je l’espère.

Un colonisé sidéré.

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 29.07.2021

Résumons : si on n'est pas d'accord on n'est pas guyanais.
Par contre si la centrale pollue le littoral ou les habitations autour, les mêmes donneurs de leçons iront mendier comme des clochards à l'état.

Pauvre guyane : entre les lubies écolos qui voyagent en avion et les tenants du "je suis seul légitime" c'est pzs gagné.

Le mieux, c'est que les deux ont été élus.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 29.07.2021

L’esprit colonisé, c’est bien celui qui est prêt à accepter un projet polluant au rabais dont plus personne ne voudrait en métropole, mais que c’est braves guyanais, si dociles, accueilleront sans rechigner (plus c’est gros et plus ça passe en effet).

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 29.07.2021
BRAVO

Tout à fait d'accord avec ce coup de gueule
Encore une fois, sous couvert d'écologie, il s'agit de laisser la Guyane stagner dans son non-développement.
Tous les atouts dont elle dispose ne doivent pas être exploités sous couvert d'écologie : or, forêt, pétrole (les réserves sous-marines s'arrêtant curieusement à la frontière...)
En ce qui concerne cette centrale électrique, les écolos veulent protéger la mangrove et les marais. Or, tout le littoral est constitué de tels éléments naturels.
Ils rêvent s'ils croient qu'en empêchant la construction de la centrale électrique indispensable pour l'avenir des guyanais, alors qu'ils seront allés prêcher la bonne nouvelle sous d'autres cieux, ils vont sauver la planète.

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 28.07.2021

Jayjay5 est démasqué !

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 28.07.2021

J’espère qu’un de mes compatriotes Guyanais écologiste répondra prochainement « à vos exigences » en espérant que FG le publiera.
En vrac quelques remarques personnels:
Le réchauffement climatique est l’affaire de tous les citoyens du monde, et demande l’adhésion et efforts de l’humanité entière.Vos enfants risquent de devenir réfugiés climatiques d’ici qqs décennies, gageons qu’il sauront revendiquer le fait d’être Français ! Guyanais devenant alors qu’un souvenir nostalgique...
Vous êtes citoyen Européen, Français, du département Guyane ne vous en déplaise.
L’Europe, cherche ( bien trop mollement à mon sens) à limiter la casse...
Vous invoquer l’urgence face au vieillissement de la centrale de DDC, mais vous êtes vous interrogé sur le pourquoi du comment de l’urgence? Pourquoi en sommes nous la ? EDF, politique,lobies et syndicats ?
Jouer en permanence sur la fibre « Guyanaise » en invoquant colons et maitres, est indigne, hors de propos, et prouve la vacuité de vos propos.

Répondre Signaler au modérateur
toniokila 28.07.2021
Environnement

Merci pour cette tribune,je crois que tout a été dit, marre de ces gens qui pensent vouloir nous sauver alors qu'ils ont tout saccagé chez eux, qu'ils laissent pour une fois les guyanais decider de ce qu'ils veulent. Ces écolos feraient mieux de s'en prendre aux orpailleurs illégaux

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 28.07.2021
super!

belle "tribune" de Rudy! il explique bien le resenti des guyanais!

Répondre Signaler au modérateur
Ti-Rex 28.07.2021

J'y souscris, sans réserve !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Tribune

Tribune pour une transition énergétique et...

Eric BOURDIN, membre de citoyens pour le climat, chef d’entreprise, père et guyanais - Vendredi 27 Août 2021

" La Guyane est un pays magnifique. Peut-être le plus beau pays du monde. Toutefois, quelle serait notre...

1 commentaire
3 commentaires
2 commentaires
A la une
Coronavirus

Un kiné en colère

Propos recueillis par Christine GUICHARD - Mardi 28 Septembre 2021

Vous étiez président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé secteur...

1 commentaire