• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
KOUROU

[MICRO-TROTTOIR] Covid-19 : redoutez-vous une deuxième vague en Guyane ?

I.J Mercredi 4 Novembre 2020 - 19h25
[MICRO-TROTTOIR] Covid-19 : redoutez-vous une deuxième vague en Guyane ?

Nous avons voulu connaître les impressions des Kourouciens sur l'éventualité d'une seconde vague du Covid-19 en Guyane. Séquence micro-trottoir.

Redoutez-vous une deuxième vague du Covid-19 et un reconfinement en Guyane ? 

• JULES, 47 ans
"Je ne suis pas trop d’accord avec un reconfinement. Ici, en Guyane la vie reprend doucement. Si les Guyanais se protègent et continuent à respecter le port du masque, le lavage des mains, la distanciation sociale et tout le protocole sanitaire, le confinement sera exclu. Les Guyanais respectent le protocole car ils ont peur. J’ai moi-même eu le covid-19 ainsi que mon frère. Je n’ai pas envie de revivre le confinement. Les Guyanais doivent respecter le couvre-feu si on veut pouvoir passer Noël en famille."

• PIERRE, 33 ans
"J’ai peur de devoir vivre une 2eme vague du covid-19. Je reste prudent et je respecte le plus possible le protocole sanitaire. S’il y a un reconfinement, je vais être stressé, triste et affligé."


• KEO, 69 ans
"Je ne redoute pas une 2eme vague de covid-19. J’ai confiance car globalement les Guyanais font attention. Les Guyanais ne veulent pas de 2eme vague. Je suis serein et paisible. J’ai confiance en la conscience des Guyanais."


• BENEDICTE, 60 ans
"J’ai confiance dans les mesures prises par le préfet qui veut protéger sa population. Il doit conserver les mesures du protocole sanitaire mises en place depuis le début de cette crise. Il fait preuve d’autorité et il a bien raison car c’est le seul moyen d’empêcher une 2eme vague et un reconfinement. Les Guyanais doivent rester prudent et vigilant."
• TOBIAS, 27 ans
"Je ne pense pas que l’on sera reconfinés. Je n’aime pas cette idée et cela n’est pas nécessaire pour l’instant. Le confinement du mois de mars était trop tôt. Au travail, je respecte tout le protocole sanitaire et en dehors du travail également. Mais je vois des personnes qui continuent à faire la fête malgré le couvre-feu, j’ai peur que cela nous ramène à faire un confinement si les cas augmentent trop."


• GILLES, 59 ans 
"Je ne suis pas inquiet. Les points négatifs pour une 2eme vague et un reconfinement sont pour moi le passage de Brésiliens à Trois-Sauts, Camopi et Saint-Georges malgré la fermeture de la frontière. Il faut également et absolument faire des tests de contrôle à l’arrivée de l’aéroport et éventuellement une septaine pour plus de sécurité. Je pense que nous avons moins de risques avec le Surinam. Le point positif pour moi, c‘est que nous avons une population jeune."


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire