• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

[TRIBUNE] Hommage à Man Yaya

Armand ACHILLE Dimanche 24 Janvier 2021 - 15h01
[TRIBUNE] Hommage à Man Yaya
Agricultrice, Man Yaya était surtout reconnue pour ses talents d'accoucheuse. (Ville de Sinnamary)

Un journal, c'est aussi un espace de liberté et d'expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l'adresse mail france.guyane@agmedias.fr. Retrouvez ici l'hommage d'Armand Achille à Man Yaya. 

 Plusieurs centaines de personnes venues de toutes LAGWIYANN et d'au-delà des mers, ont tenu malgré les circonstances particulières, à accompagner Man Yaya à sa dernière demeure terrestre.

Un peuple uni dans le témoignage de son affection, de son amour à celle qui toute sa vie durant s'est dévouée à prendre soin des siens, de toute la communauté humaine. Man Yaya n’était pas qu'accoucheuse-médecin traditionnel, elle n’avait pas qu’une connaissance exceptionnelle des plantes médicinales, elle n’a pas que fait œuvre de dévouement pour tous, riches ou pauvres, bien portants ou malades, célèbres ou inconnus.

Elle ne se souciait que d’apporter le réconfort qu’ elle pouvait à son prochain.

Man Yaya est surtout Amour, tout Amour.

Sur 4 continents, j’ai croisé du Monde, des chefs d’État des Ministres des parlementaires des grands chefs d’entreprise etc. Je n’ai pas eu à échanger avec une personne aussi puissante que Man YAYA. Toutes et tous étions impressionnés par sa Sagesse, ses compétences, son amour.

On est plus conscient aujourd’hui qu’hier d’avoir eu la chance de la rencontrer, de partager quelques instants de son intimité, d’être de l’époque où Man Yaya a vécu, a œuvré. Elle est l’espérance que l’humanité peut donner le meilleur d’elle-même, que l’exception est réelle.

On ne peut être qu’heureux d’avoir croisé son regard, d’avoir échangé quelques mots avec elle et prétendre l’avoir connue. Ses instants seront perpétuellement inscrits dans notre mémoire et nous réconforterons au moment opportun.

On peut juste émettre un regret, celui que le Péyi LAGWIYANN n’est pas encore à la hauteur d’une personnalité d’aussi grande valeur avec tant de qualité. A mon humble avis elle avait droit à des funérailles nationales comprenant drapeau en berne et jour de deuil national. Cela aurait sans doute gênée son humilité. Mais toute sa vie elle s’est gênée pour autrui...

Son parcours de vie aurait du être mis en lumière au profit du plus grand nombre pour que chacun puisse s’en inspirer, sur ses terres Sinnamariennes, en LAGWIYANN et au-delà de nos frontières.

Nous pouvons corriger ce manquement,nous le devons tous à MAN YAYA, L’IMMORTELLE

Avec mon éternelle reconnaissance

Armand ACHILLE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
3 commentaires
4 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos