• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
OPINION

[DÉBATS] Le vote : une arme de contestation massive

Lundi 5 Octobre 2020 - 10h10
[DÉBATS] Le vote : une arme de contestation massive
Une personne prend les bulletins avant de voter au référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, le 4 octobre 2020 dans un bureau à Nouméa - Theo Rouby (AFP)

Un journal, c’est aussi un espace de liberté et d’expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l’adresse mail france.guyane@agmedias.fr. Retrouvez ici, la tribune de Rudy Stephenson.

 Dans le système électoral français ne pas voter revient à ne pas exister. Même si s’abstenir apparaît comme étant l'expression de votre contestation.

Cependant, je comprends qu’il soit difficile de comprendre que la contestation peut aussi être efficace dans les urnes à condition seulement que le vote soit massif.

Plus il y a de votants, plus le choix qui s’impose est incontestable et devient un marqueur d’analyse pour le pouvoir qui ne peut que le prendre en compte.

Car, la hantise de la république est le désordre et l’instabilité, et les acteurs de ces deux perturbateurs sont les citoyens eux-mêmes.
Alors, si vous voulez le changement en général, mobilisez-vous! Dans les rues pourquoi pas, mais dans les urnes à coup sûr.

Il est impossible de vivre en-dehors et à l’intérieur du système en même temps, c’est pourquoi, si vous voulez vivre dans un système alors exercez pleinement les droits qui vous sont conférés.

Rudy Stephenson


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une

Vidéos

Voir toutes les vidéos