MANA - Accident mortel : une information judiciaire ouverte hier

MANA - Accident mortel : une information judiciaire ouverte hier

Sébastien ROSELÉ
Sur les lieux du drame qui a coûté la vie à Sophie Morinière, mercredi matin (EL)
Sur les lieux du drame qui a coûté la vie à Sophie Morinière, mercredi matin (EL)

Le procureur a décidé d'ouvrir une information judiciaire pour, notamment, homicide involontaire dans l'affaire de l'accident qui a coûté la vie à une Parisienne de 21 ans.

L'enquête promet d'être très technique. Il va falloir vérifier les vitesses, les trajectoires, l'état des véhicules, si les révisions avaient été faites en temps et en heure, etc. Dans l'affaire de l'accident mortel de mercredi matin sur la RN1 à Mana (notre édition d'hier), le procureur Ivan Auriel a préféré ouvrir une information judiciaire pour homicide involontaire, blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui. Pour le moment, personne n'est officiellement poursuivi.
Il était 7 h 58, ce mercredi, quand un camion transportant une pelleteuse a percuté un bus conduisant vingt-cinq personnes au centre spatial guyanais (notre édition d'hier). Le procureur ignorait toujours hier pourquoi le poids lourd avait dévié de sa trajectoire, était sorti de sa file pour finalement percuter et même éventrer le car. Une jeune femme, Sophie Morinière, 21 ans, étudiante dans une école d'ingénieur et originaire de Paris (lire ci-dessous), a été tuée sur le coup.
Trois personnes ont