France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ti Linlin, humoriste "en rodage" !

Marlène Cléoma Vendredi 13 Décembre 2019 - 10h32
Ti Linlin, humoriste "en rodage" !
@photos: Kathryn Vulpillat

Alain Alexandre dit Ti Linlin se teste tous les vendredis du mois de décembre à l'espace coworking The Island à Cayenne. L’occasion de découvrir cet humoriste en devenir.

Petit, il se demandait par quel miracle, d’une simple phrase, les humoristes arrivaient à faire réagir le public. Le jeune Alain, ne savait pas encore qu'il préparerait son premier "One man show" à 19 ans. 

"J'ai commencé à faire des petites vidéos avec mon frère et mon cousin, et les gens appréciaient. Au collège mes camarades et autres me reconnaissaient et me félicitaient, ça faisait plaisir ». Alors que le frère et le cousin du jeune homme n'ont pas persévéré dans ce qui était pour eux un délire de vacances, Ti Linlin a continué à faire rire sur les réseaux. 
Des vidéos à la scène 
Grâce à ces vidéos, le lycéen de l'époque se fait remarqué par l'association Mimisouk qui œuvre dans le septième art en Guyane pour la promotion de nouveaux talents artistiques.

En décembre 2014, l’humoriste en herbe, montait sur scène pour la première grâce à l'association pour le spectacle Ari Gra Show. Lorsque qu'il se rend compte que le public réagit à ses plaisanteries, il se dit qu’il a trouvé sa voie. Ni aussi salés, ni aussi politiques que ceux de certains, les textes de Alain parlent de lui, de ses origines, des problèmes de sociétés, enfin d'histoires vraies quoi !

"Il y a beaucoup de préjugés"
Des vidéos à la scène. Aussi loin qu’il s’en souvienne, Alain a toujours aimé faire rire. « J’aimais surtout imiter les gens, ceux de ma communauté. Je suis d'origine haïtienne et il y a beaucoup de préjugés sur nous. Il faut parfois casser ces idées reçus". Même le pasteur de son église peut faire les frais des blagues de Ti Linlin, comme son beau-père ou encore son professeur de philo de français. 

Alain est d’abord passé par l'association Mimisouk, puis le Yana Comedy, produit par Wè Klè production. Il y apprend l’art de la scène. Mais surtout, il découvre les bases et les techniques d’un bon spectacle.

Car pour le jeune homme, pas question d’improviser et encore moins de dire n’importe quoi. Tout se prépare dans les moindres détails, et à l’avance. Une rigueur qu'il met en pratique depuis qu'il a rencontré Maldone M'Say, président de l'association Wè Klè production qui lui aussi œuvre dans la production et l'organisation de spectacles.

Maldone M'Say lui apprend donc à travailler ses textes des semaines, voire des mois à l’avance. On a pourtant l’impression que tout lui vient spontanément. « Faire rire les amis c’est une chose. Etre face à un public en est une autre. Il faut peser ses mots, ses gestes et penser à ne froisser personne car il y a des pères, des filles, des mères, des sœurs… ».
Le rodage 
Initialement prévu pour cette année, le premier One man show de Ti Linlin se fera dans le courant de l'année 2020. Comme dit plus haut, le minutieux Maldone M’say préfère faire ce que l'on appelle un rodage. Le jeune humoriste testera donc ses blagues tous les vendredis du mois de décembre à l'espace coworking The Island à Cayenne à 19h30.  A l'issue, ils corrigeront ce qui doit l'être avant l'épreuve du one man show. C’est là, tout le secret de son excellence. 
 
 
COMÉDY SHOW. Ti Linlin en rodage, tous les vendredis de décembre, à partir de 19h à The Island. Début du show à 19h45. Places limitées. Restauration sur place. Réservation par SMS ou WhatsApp au 0695 21 42 09.
 
 
@photos: Kathryn Vulpillat -