Musique : « On ne voulait pas faire un MoJazz au rabais »

Musique : « On ne voulait pas faire un MoJazz au rabais »

 Cette année encore, le MoJazz festival permettra de faire résonner des notes de jazz dans la ville capitale. Pour cette édition – peut-être plus que pour les autres – l’organisation a dû garder le cap fermement, tout en ajustant certains plans au vu de la situation sanitaire mondiale. Impensable, par exemple, pour Gilles Vernet, président de l’association MoJazz, d’envisager de faire voyager des groupes du Brésil, de Cuba ou des États-Unis : le nombre de vols et d’escales nécessaires pour...

franceguyane.fr 386 mots - 10.11.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir