France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MUSIQUE

La Reggae Dub Foundation revient au Vieux-Port

Propos recueillis par Pierre Rossovich Jeudi 29 Août 2019 - 03h00
La Reggae Dub Foundation revient au Vieux-Port
La Reggae dub foundation s’est tenue durant cinq ans au Jungle Bar, à Cayenne. Il déménage aujourd’hui au Vieux Port / photo : Stephane Duffroy - photo : Stephane Duffroy

Après une longue pause, le concept musical Reggae dub foundation reprendra le 12 octobre prochain au Vieux-Port à Cayenne. Son organisateur Loic Leï-Sam-Clery revient sur ces soirées très appréciées des Cayennais.

La Reggae dub foundation est relancée après trois ans de pause. Pourquoi maintenant ?

Durant cinq ans, Livity Productions a co-produit 199 soirées Reggae Dub Foundation (RDF) au Jungle Bar à Cayenne. Nous revenons aujourd’hui pour la 200e édition au Vieux-Port à Cayenne. Durant ces trois ans, le public, les « Reggaedubbers », n’ont pas cessé de nous solliciter pour relancer la soirée.

Qu’est-ce qui, selon vous, explique le succès du concept ?

La RDF réussit à fédérer toutes les origines et catégories sociales. Les gens s’y côtoient le temps d’une soirée. Il y a un côté « urban roots » que les gens aiment. Ils sont libres de venir comme ils sont, toujours avec respect. Ce sont nos fondamentaux.

Pourquoi le Vieux-Port ?

La visibilité de tout pays passe par la qualité de ses événements. Le Vieux-Port est un lieu emblématique de Cayenne qui ne demande qu’à vivre. C’est sécurisé, il y a un charme naturel, et c’est à la belle étoile ! Cela colle parfaitement à l’esprit RDF : ce n’est pas aseptisé, sans être trop roots. La Ville de Cayenne nous a suivi tout de suite. Le but est, encore une fois, de fédérer les gens. La RDF rentre ainsi dans le patrimoine culturel et événementiel de la ville de Cayenne, et sera au programme officiel du mois de la Ville.

Pour la première fois, l’événement sera payant…

Oui, à l’époque, on co-produisait avec Le Jungle. Les frais étaient donc partagés. L’espace à couvrir n’était pas aussi grand. Au Vieux-Port, l’accent sera mis sur la sécurité. On va baliser l’endroit et déployer beaucoup de monde. La Croix-Blanche sera présente, ainsi que les polices municipale et nationale. Il faudra aussi être autonome sur le plan énergétique, créer la scène, embaucher du personnel, il y aura des artistes… C’est un mini-festival qui se met en place. Les tickets sont à partir de 10 euros, disponibles dès septembre*. Plus l’évènement approchera, plus les tarifs augmenteront. C’est pour éviter que tout le monde prenne son ticket à la dernière minute, afin d’ajuster et d’éviter le gaspillage.

Quels artistes seront présents ?

En ouverture, nous aurons un artiste émergent : Tchosin. Il ne fait pas que du reggae mais s’en inspire beaucoup. Il a représenté la Guyane récemment au festival international mizik kréyol de Montréal et en a été le parrain. Il sera en live avec le Farid Slimani band et ses guests : Ruben, Phylosophy et Dgils. La deuxième partie sera assurée par les dj’s Krazyko et Pyroman CA. Les dj’s permanents de la RDF.

C’est une édition unique ?

Non une édition limitée. L’idée c’est que ça devienne un vrai festival pour la Guyane. Beaucoup de pays ont de la notoriété par rapport à la puissance de leurs événements culturels, comme le festival de jazz de Sainte-Lucie. C’est notre but.

* En ligne sur allmol.com à partir du 1er septembre (et/ou les enseignes partenaires : Otalia Montjoly, le Fiftie’s Montjoly, Krys Family Plaza, Sarah Boutique, a? partir du 13 septembre


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
16 commentaires
1 commentaire
A la une