L'histoire des marronnes racontée à l'université

Les recherches de Denis Lamaison concernent les femmes qui vivaient dans les habitations des colons français entre le XVIIIe et le XIXe siècles, à distinguer des marrons du fleuve. Venant de l'Ouest africain, ou nées sur place, elles étaient mises au travail forcé dès l'âge de 14 ans et étaient fréquemment soumises à des violences sexuelles et autres sévices des propriétaires. Le code noir étant peu respecté, elles devaient souvent travailler jusqu'au terme de leur grossesse...

France-Guyane 267 mots - 03.03.2017
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus