• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EVENEMENT

Interview avec I Wayne, tête d'affiche du festival Wyhcella ce week-end

MA Vendredi 29 Juillet 2022 - 11h32
Interview  avec I Wayne, tête d'affiche du festival  Wyhcella ce week-end
I Wayne devrait suivre la prestation de Ken Vybz, samedi à 21 heures à la pointe Buzaré dans le cadre du festival Wyhcella. - DR

Ce week-end, la pointe Buzaré accueille la première édition du festival Wyhcella organisé par l’association Wyhnot. Parmi les têtes d’affiche attendues ce samedi, le chanteur de reggae jamaïcain, I Wayne connu pour ses titres Can’t satisfy her ou encore Living in love.

Vous arrivez vendredi pour une représentation au festival Wyhcella dont vous êtes une des têtes d’affiche, est-ce votre première visite en Guyane ? Est-ce que vous connaissez des artistes guyanais ?

Oui, c’est la première fois que je viens en Guyane, je suis honoré d’avoir été invité. Je connais mieux les artistes anglophones du Guyana, comme Natural Black le chanteur de reggae de Georgetown par exemple. Ce concert sera peut-être l’occasion de découvrir et de créer des liens avec des chanteurs locaux. Je veux rester authentique, prendre le temps. Make sure the meditation is right. Il y a une manière de faire.
Vous êtes souvent assimilé aux artistes conscients, quel est le message que vous souhaiteriez partager à la jeunesse guyanaise ?
Je voudrais leur dire de ne pas quitter l’école, et quand vous allez à l’école, d’étudier et non pas de rivaliser avec les camarades sur qui a les plus belles chaussures ou le dernier téléphone à la mode. Keep it real. Il faut diffuser un message positif.
Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Tous les jours, j’écris des textes, je monte des sons. J’ai le contenu, quand le bon moment sera venu, je pourrai envisager de sortir un nouvel album.
En plus de la musique, je travaille aussi à un projet avec ma communauté. Ensemble, nous voulons créer une fondation, Preserving life foundation, à Portsmouth en Jamaïque à destination des jeunes. Nous travaillons à développer un complexe sportif, un centre communautaire et une école de musique.
Pour l’instant, nous sommes en train de nettoyer le terrain de football et aménager des espaces de culture. Little by little. Si les jeunes se sentent négligés, ils peuvent s’éloigner du droit chemin. We want to stay positive and share positive vibrations.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
5 commentaires
A la une
1 commentaire