• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MUSIQUE

Wishann Asma : « J’avais envie de sortir un projet avec plus de maturité »

Marlene Cleoma (m.cleoma@agmedias.fr) Mardi 16 Novembre 2021 - 16h06
Wishann Asma : « J’avais envie de sortir un projet avec plus de maturité »
Wishann Asma - DR

Wishann Asma de son vrai nom Mario Asente est un chanteur, dj mais aussi producteur. De passage en Guyane, nous sommes allés à sa rencontre.

Il n’a pas du style, il a des styles. Il n’a pas un genre, il jongle avec les genres. Il n’a pas un sujet… Vous avez compris l’idée. Wishann Asma s’exprime aussi bien dans un registre ego-trip que dans un univers urbain ou encore dancehall. Issu d’une famille de musiciens (Roméo Leter, Maxxy Dready) Asma a côtoyé la musique très tôt dans sa vie. S’il n’en a pas fait un métier à part entière puisque le jeune homme exerce dans le milieu de la protection de l’enfance, la musique n’en reste pas moins importante pour lui. « La musique à une grande place dans ma vie, ça me permet de m’exprimer sur des sujets de société, faire passer un message. La musique j’y passe des heures ». Aujourd’hui âgé de 30 ans Wishann Asma s’apprête à sortir son premier vrai projet solo. « J’ai sorti des titres mais j’avais envie de sortir un projet, un EP avec plus de maturité et de musicalité mais aussi délivrer un message plus personnel dans le texte. Il est en préparation, j’attends encore avant d’annoncer la date de sortie ». Il ajoute, « j’ai grandi, j’ai appris des grands, j’ai fait des choix, je suis devenu père. Je suis content de mon évolution, il y a des belles choses qui arrivent ».
Interview intimiste

Vous considérez-vous comme un bad boy ?

Non, pas du tout.

Vous considérez-vous comme un lover ?


Ça dépend mais je dirais plutôt un rude boy.

Un projet où vous vous êtes dit « ça passe ou ça casse » ?

Je préfère dire ça passe ou ça passe mais « wakaman anthem » j’avais cette impression de ça passe ou ça casse.

Pensez-vous qu’un artiste doit toujours être payé pour sa prestation ?

Oui comme tout travail, ça mérite salaire.

Un sujet qui vous agace vite et pourquoi ?

Le racisme, car pour moi nous sommes tous égaux, le reste n’est que littérature et matériel.

Quelle a été votre dernière grande satisfaction ?

La naissance de ma fille.

Quelle a été votre grande dernière déception ?

Moi-même, professionnellement parlant.

De quel luxe ne pourriez-vous pas vous passer ?

Le souffle de vie car c’est un luxe de vivre.

Que feriez-vous si vous étiez le temps d’une journée dans le corps du sexe opposé ?

La michto. (Rire).

Pour décliner une invitation, que prétextez-vous ?

Je garde ma fille. (Rire).

Qu’aimeriez-vous que l’on dise après votre vie ?


Rien.
 




Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Musique

intégration d'un live (test)

Lundi 15 Novembre 2021

A la une
1 commentaire