France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
INTERVIEW

Original Pirates : "Si tu ne le vis pas, pas la peine de le chanter"

P.R. Lundi 25 Février 2019 - 20h27
Original Pirates : "Si tu ne le vis pas, pas la peine de le chanter"

Les trappeurs Original Pirates étaient récemment en Guyane. Ils en ont profité pour tourner un clip à Chicago, avec la rappeuse Khalif : "Que lo que". Interview. 

Qui sont les Original Pirates ?
Yrn_509— On vient des quartiers de l’Hermitage, Terre-Saint-ville et Trenelle à Fort-de-France en Martinique. C’est un endroit où beaucoup de cultures se mélangent, comme en Guyane. À la base, le crew Original Pirates est constitué de sept artistes. On s’est lancé dans la musique en 2014 par rapport à un ami à nous, qui s’appelle C et qui chantait déjà.
Mob Vency — On était dans la street. On s’est lancé sans trop y croire. Finalement ça a pêté !
Quelle est votre définition de la trap music ?
Yrn_509 — La trap pour nous c’est la vie. Il faut la ressentir. Il faut la vivre.
Mob Vency — Si tu ne le vis pas, ce n’est pas la peine de le chanter.
Yrn_509 — On vient de la rue. TSV-hermitage c’est une sorte de favella. Et qui dit trap dit vie de rue.
Parlez-nous de votre featuring avec le Guyanais Madness "H24"
Mob Vency — C’est quelqu’un que l’on écoute depuis longtemps. On s’échange nos sons et tout. Il apprécie ce que l’on fait, on apprécie ce qu’il fait.
Yrn_509 — Dès qu’on a démarré dans la musique en 2014, on a check Madness.
Mob Vency — On a l’a rencontré sur Paris dernièrement et la collaboration s’est faite naturellement.
Que pensez-vous des artistes guyanais ?
Yrn_509 — Cela fait un bon moment que l’on devait faire des feats avec des Guyanais. Lion P, Madness, Lyphik, S Gang…
Mob Vency — C’est maintenant que la trap commence à prendre de l’ampleur en Guyane. Jusqu’à présent c’était plus la dancehall qui donnait. On a commencé a collaborer avec les artistes guadeloupéens. Maintenant avec des Guyanais. Si on se réunit on est plus fort.
Quel conseil donneriez-vous aux futurs trappeurs ?
Yrn_509— De ne pas lâcher et de rester humble. Bosser dur et dire la vérité. Les fake artistes on est pas sur ça !
Mob Vency — Les fake arrêtez de chanter. On chante la vraie life. Même si tu fais pas de business, tu peux chanter de la trap. Mais raconte ta vraie life !



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème

Elvys Futur feat Prof A : Nou Toujou La

P.R. - Mercredi 26 Juin 2019

Yvano : Follow Me

P.R. - Mercredi 26 Juin 2019

A la une