France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MUSIQUE

Les Young Starz passent à la Trap

P.R. Lundi 29 Septembre 2014 - 15h35

« Young Starz », un concept plus qu’un groupe. Surtout le résultat de la rencontre entre trois rappeurs guyanais issus de la nouvelle génération.

Si Young Doggy, La Poisse et Stiwy ont tous trois la vingtaine, ils ne sont pourtant pas des débutants dans le rap. Dans le milieu underground guyanais, leurs noms circulent déjà depuis un petit moment.
Pour cette raison, le label 18K productions — piloté par Famas et Cherokee — a décider de les réunir, le temps d’un projet : Time is money ».
Un album 100 % trap et non rap, comme le revendiquent les trois artistes. La différence ? « Dans le trap, la basse est plus lourde et le rythme est plus lent. Les flows sont également différents, c’est une nouvelle technique », répond Famas, producteur du projet. Pour résumer, le trap est un des sales gosses du Dirty South, ce son issu du Sud des États-Unis qui a changé la face du hip-hop au milieu des années 2000. Les thèmes s’en ressentent. Dans Time is money, la plupart traitent de l’argent, comme son nom l’indique. « Malheureusement ou heureusement, tout tourne autour de l’argent dans la vie aujourd’hui », justifie Cherokee, de l’équipe 18K. Les compositions, elles, sont toutes signées Cash Money AP et O’Chill On Tha Thrack.
Young Doggy, 23 ans, a débuté dans la musique avec Jahnery de Mashitup productions, puis avec Dirty Million Gang. Originaire du quartier Anatole à Cayenne, il a 15 ans lorsqu’il signe son premier titre, intitulé Malouda, puis Fresh up, son premier clip en 2011. La Poisse vient de Soula et est issu du crew LabelSide, alors que Stiwy, 20 ans, vient de Concorde à Matoury. Il débute par le dancehall avec ses camarades Daz et Squal, avant de se tourner vers le rap. À 15 ans, il signe Déterminé, puis I’m a boss en featuring avec Dasinga, un remix du rappeur américain Meek Mill.

« Je suis un Américain »
Les rappeurs de Young Starz déplorent que leurs titres ne passent pas sur les ondes guyanaises, alors que leurs messages sont sensiblement les mêmes que ceux des rappeurs américains qui y passent toute la journée. « Quand c’est en anglais, ça passe, mais en français ça pose problème. Donc les Guyanais ne comprennent pas l’anglais ? C’est de l’hypocrisie », réagit Famas.
Ce qui importe aujourd’hui à l’équipe de YoungStarz c’est d’être « validé » par le national, à savoir l’Hexagone. « C’est réellement complexe de vivre de la musique en Guyane. Pour percer ici, il faut passer par l’Hexagone, quel que soit le domaine : football, musique… », explique Stiwy qui a l’intention de partir s’y installer prochainement.

Plusieurs extraits de Time is money ont déjà été mis en images comme Alcatraz, Pou mo bien et Up, tous disponibles sur YouTube :









Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
5 commentaires
1 commentaire
1 commentaire