« La musique ne connaît pas la barrière de la langue »

« La musique ne connaît pas la barrière de la langue »

SAVIEZ-VOUS QUE VOUS AVIEZ AUTANT DE FANS EN GUYANE ?
Non (rires)! Tous les jours, je découvre des nouveaux fans. C'est une bénédiction. La musique relie les gens. Et des interviews comme celle-ci me permettent de toucher encore plus de gens à travers le monde.
COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS QUE LE REGGAE-DANCEHALL SOIT AUTANT POPULAIRE DANS UNE RÉGION OÙ ON NE PARLE MÊME PAS ANGLAIS ?
C'est que la musique ne connaît pas la barrière de la langue. La musique parle à tout le monde et partout. Les gens...

France-Guyane 409 mots - 10.11.2018
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir