Jocelyne Béroard : « Jacob était le commandant de bord »

Jocelyne Béroard : « Jacob était le commandant de bord »

 « Il y a une semaine encore, alors qu’on annonçait son décès, Jacob m’avait rassurée d’un texto : "J’ai encore un peu de fièvre mais ça va". Sa disparition m’apparaît pourtant irréelle. Demain, et les jours qui suivront, ce sera différent. Nous avions encore des projets, car si la pandémie nous a empêchés d’honorer notre concert au Madison Square Garden, nous comptions bien nous rattraper dès que l’activité reprendrait. Maintenant, il faudra s’habituer à son absence.

Ses questions de santé ont...

franceguyane.fr 1000 mots - 02.08.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir