France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MUSIQUE

« Je vais tout donner »

Propos recueillis par Pierre Rossovich Mercredi 26 Juin 2019 - 03h05
« Je vais tout donner »
K'reen sera en live vendredi au Zéphyr pour son premier concert solo en Guyane ! - rossovichp

La chanteuse K-Reen se produira vendredi soir au Zéphyr pour son premier concert solo en Guyane, après plus de vingt-cinq ans de carrière.

Pourquoi avoir attendu autant de temps pour votre premier « vrai » concert en Guyane ?

J’attendais vraiment d’être reconnue en Guyane. Faire un concert live, c’est beaucoup de travail et d’organisation. Je ne voulais pas précipiter les choses. Ce n’est pas avec deux ou trois singles que l’on peut faire un concert entier. Depuis les Lindor, je n’avais pas fait de scène ici, j’ai trouvé que c’était le bon moment. C’est un défi pour moi.

Pa si mové, Sensasyon, Soleil de ma vie, Séparé nouVous avez de nombreux tubes, quelle est la formule ?

Pour faire un tube il faut une bonne chanson, un thème intéressant et un bon refrain. Il faut prendre quelques risques et ne pas se répéter. Le public a besoin de contenu. Il veut de la nouveauté. Une fois lâché, le titre fait sa vie.

Vous préférez le studio où la scène ?

Je suis plus à l’aise dans mon cocon en studio, parce que personne ne me regarde. Mais j’adore la scène parce que tu es payé cash en émotion.

Avant j’avais beaucoup de mal à gérer ma timidité. Dans le zouk il y a beaucoup de live contrairement au R’n’b. En cinq ans, j’ai beaucoup avancé sur scène. J’exploite mieux mon potentiel vocal.

Vous n’êtes pas de ceux qui disent que le zouk est en déclin ?

Je n’ai jamais trouvé qu’il était en déclin mais juste qu’il devait se réveiller un peu. Ça tournait un peu en rond. Il faut se prendre un peu la tête. J’ai voulu apporter un renouveau au zouk. J’en suis fière.

Le zouk sort aujourd’hui de la communauté antillo-guyanaise. Aya Nakamura a d’ailleurs commencé sur du zouk...

Aujourd’hui, la black music est mondiale. Le nom de la musique n’est plus si important. Des Africains font du zouk sans le savoir. Il ne faut pas se limiter à nous-mêmes. Quand je fais un titre, je pense au monde entier. Je me mets au niveau des Américains. Je vise le top.

Quand vous voyez le parcours de Kassav’, vous vous dites quoi ?

Je suis pleine d’admiration. Ce sont les derniers de leur genre. Comme Michael Jackson et Prince : quand ils sont morts, on s’est rendu compte qu’il n’y en n’avait plus comme eux.

Un dernier mot sur le concert de vendredi ?

Je vais mettre la barre très haut. Je veux que les gens ressortent avec des étoiles dans les yeux. Je vais tout donner. Je veux fusionner avec les Guyanais, qu’ils soient fiers de moi !

K-Reen en concert au Zéphyr le 28 juin à 20h avec Lesnah et Mel (Touch Me). Infoline : 0694 38 44 60.




Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème

Dj Bryan & Lion P : Uptop Boss (DAWG Riddim)

P.R. - Mardi 15 Octobre 2019

Buujam : Nirvana

P.R. - Mardi 15 Octobre 2019

Bonnie G : Wake up

P.R. - Mardi 15 Octobre 2019

A la une