Le New Morning pour Bélya

Cette salle de concert a reçu de grands noms de la musique et est devenue le lieu de rencontre incontournable des mélomanes.
Initié par Mémoires Ka Blues et Dominique Tauliaut (tanbouyé et percussionniste guadeloupéen que l’on ne présente plus), le Ka gospel blues Festival veut être l’expression des musiques émergentes martiniquaises et guadeloupéennes qui n’entrent dans aucun format (ni traditionnelles, ni folkloriques, ni zouk , mi jazz !).

Pus de trois heures de live ! Du Gwoka Jazz avec...

Hexagone 281 mots - 25.03.2013
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir