France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Vous êtes majeur ; elle a moins de 15 ans ; vous n’y touchez pas ! »

M.L.T. Vendredi 25 octobre 2019
« Vous êtes majeur ; elle a moins de 15 ans ; vous n’y touchez pas ! »

Eu égard à l’âge de la victime, présente dans la salle d’audience avec sa mère, le huis-clos avait été demandé par son avocate, Me Virginie Fettler. Le tribunal, présidé par Thibaut Le Friant, l’a refusé, et les débats ont donc pu commencer.

Si la liste des faits qui sont reprochés au prévenu, un Kouroucien âgé de 27 ans, est éclectique - port prohibé d’arme, recel de bien provenant d’un vol, détention et transport de stupéfiants - il s’est avéré que c’est surtout le dernier point de la prévention qui a suscité le plus d’échanges. Le prévenu a eu en effet à répondre « d’atteinte sexuelle par majeur sur mineur de moins de 15 ans » et de « violences sans ITT » sur la même jeune fille. Le tout, en ce qui concerne ces derniers points, en récidive. Ce qui fait dire à l’avocat de la partie civile : « Vous ne saviez pas qu’elle avait moins de 15 ans, Monsieur ? Ou alors vous appréciez particulièrement les jeunes mineures, puisque c’est la seconde fois que vous allez les chercher à la sortie du collège. Une chose que vous devez savoir, Monsieur, et je résume la loi : vous êtes majeur, elle a moins de 15 ans, vous n’y touchez pas. » Consentante dans un premier temps, la jeune fille a très vite voulu mettre un terme à la relation, ce qui n’a pas été du goût du prévenu. Gifles, tentative d’étranglement, immobilisation contre un mur, les violences se sont alors succédé. « Il y a une très nette progression dans la délinquance, souligne le procureur-adjoint Jean-Claude Belot, et nous n’avons pas vraiment d’explications. Sauf à dire que Monsieur est dans la toute-puissance. Il fait ce qu’il veut. » Révocations des deux sursis précédents, 18 mois fermes et maintien en détention ont été requis par le représentent du parquet.

Me Jacques-Olivier Duboisset, pour le compte du prévenu, a évoqué « des problèmes de jalousie » et plaide pour une peine aménageable. Le tribunal a suivi l’intégralité des réquisitions du procureur.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

Gérard Manvussa 26.10.2019

encore un jeune con, le régime colonial assiste trop, parents démissionnaires ou dans la précarité font des gosses qu'ils n'éduquent pas et touchent les allocs

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 26.10.2019

Ne dénigrez pas votre famille Gégé...l'endogamie ça arrive...ça explique beaucoup de choses...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 27.10.2019

Propos d'extrême droite DTC. En partant de Paris, tu te disais communiste, en voyant les passagers tu es devenu très à droite. En descendant de l'avion tu es devenu colon avec tous les clichés débiles sur l'habitant de ce pays.

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 28.10.2019

Heureusement pour DTC, l'habitant du pays veille à entretenir les clichés débiles... Je ne connais pas le fond de l'histoire, mais il faut admettre qu'il y a des meutes de majeurs qui attendent la sortie des collèges... Néanmoins, il n'y a pas tant de pédophiles que ça, quand on voit (sur St Laurent en tout cas)le nombre de gamins/gamines 8/10 ans qui font du stop pour rentrer chez eux parce leurs géniteurs sont incapables de leur offrir un vélo.

Répondre Signaler au modérateur
antcorp 28.10.2019

c"est un comble que tu crache sur les colons je suis certain que tu colonise la Guyane depuis plusieurs génération ce qui te donne le droit de ta prendre pour un peuple amer indien mais ces derniers n en peuvent plus de vous, comme quoi ici vous etes toujours le colon de quelqu un

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 28.10.2019

Cliché débile de l'habitant de passage, donneur de leçon...

Répondre Signaler au modérateur
antcorp 29.10.2019
GG le grincheus

décidément ta toujours faux je suis a moitié amer indien et j ai vue les hmongs arriver sur le territoire alors que des gens dans ton espèce manifestaient contre eux rappelle toi quand la terre était trop dur pour vos petits doigts fragile, mais tu étais peu être pas né

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 29.10.2019

ça veut rien dire à moitié amérindien, ça peut vouloir dire complètement con

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
5 commentaires
1 commentaire
1 commentaire