France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Chutier
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mardi 12 février 2019

1 Les percussionnistes de Junior City de Kourou, sur la parade de Mana.

2 Les Rafales de Mana ont permis aux plus jeunes de défiler.

3 Manaré New Generation, avec 45 jeunes de 17 à 25 ans, aux couleurs de la Guyane. « C’est la première fois que Manaré se déplace au-delà de Kourou et c’était il y a déjà six ans, souligne son fondateur Robert Sébas. C’est le retour de Manaré, six ans après, avec une nouvelle génération qui a voulu que Manaré revive. Nous avons fait honneur à Mana qui nous a invités. J’y ai enseigné. Le thème de cette année est « Couleur Guyane » et le symbole de la Guyane qu’est l’ara. Les jeunes offrent un carnaval plus habillé, costumé, masqué, avec moins de trompettes mais plus authentique. »

4 Les Grosses Têtes du FC Mayandé.

5 Les Jwé Farin qui ont enfariné ceux qui osaient les approcher, à Mana.

6 Espace Danse, à Kourou.

7 Le groupe Apokalypse, en gilets jaunes.

8 Cubason, une école de danse de Kourou.

9 La reine d’Espace Danse.

10 Une danseuse brésilienne du groupe Canarinhos do Brasil.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une