France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le nouvel an hmong célébré en petit comité à Cacao

Jean-Marie THECUA Dimanche 21 Novembre 2021 - 12h49

Vendredi soir et samedi, Cacao a fêté le nouvel an hmong. L’an dernier, la fête n’avait pas eu lieu en raison de la crise sanitaire. Cette année, les conditions étant meilleures mais pas optimales, le passage dans la nouvelle année a été célébré en petit comité tout en respectant les consignes sanitaires.

Toujours de belles tenues de belles danseuses © JMT

Le rituel du passage dans la nouvelle anne?e © JMT

Les belle broderies expose?es au marche? artisanal © JMT

Le traditionnel jeu de balle © JMT

Toujours de belles tenues de belles danseuses - JMT
Le rituel du passage dans la nouvelle anne?e - JMT
Les belle broderies expose?es au marche? artisanal - JMT
Le traditionnel jeu de balle - JMT
 Ce nouvel an a débuté vendredi vers 17h00 par le rituel circuit pour passer dans la nouvelle année, suivi d’un repas pris en commun sur la place du village durant lequel la CTG est venue projeter un film sur les Hmongs.

La matinée du samedi a débuté par le traditionnel jeu de balle, jeu de charme et de séduction servant aux jeunes garçons et filles d’échanger la balle et des regards pouvant déboucher sur une rencontre amoureuse voir un mariage. Puis des danses traditionnelles ont été présentées. Des rencontres sportives : pétanque et volley ont aussi animé la journée. Un petit marché artisanal proposait les traditionnelles borderies. Le comité a collecté auprès de généreux partenaires et donateurs de nombreux lots ce qui a permis de faire un tirage de loterie en soirée permettant aux petits et aux grands de repartir avec un lot.

Il n’y a pas de fête ce dimanche pour éviter un afflux trop important de population.

Cette tradition du nouvel an hmong est un patrimoine culturel que les anciens ont beaucoup apprécié et permis aux jeunes de perpétuer celle-ci. Le comité espère l’an prochain pouvoir proposer le nouvel an à toute la population guyanaise.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
5 commentaires
A la une