Décryptons les petites phrases à double sens (et qui nous agacent)

1.« Ne le prends pas mal, mais… »

Et bien si, on va le prendre mal. Parce que les mots qui suivent ne sont jamais agréables à entendre.  Ce préambule est toujours l’occasion de débiter une bonne petite vacherie.

2.  « Tu me connais, je n’aime pas les ragots, mais… »

Phrase invariablement prononcée par la reine des concierges, l’impératrice des langues de vipères, l’experte en cassage de sucre sur le dos de tout le monde. Les potins, le débinage systématique...C’est son domaine de prédilection.

3....

franceguyane.fr 619 mots - 14.10.2014
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir