France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Comment se mettre au jogging (quand on n’en a jamais fait)?

Par Jolie Tham Jeudi 04 décembre 2014
Comment se mettre au jogging (quand on n’en a jamais fait)?

Quand notre dernier sprint remonte à la période du collège et que résonne encore à nos oreilles le charmant surnom trouvé par le prof de gym, « la tortue », il n’est pas évident de se remettre en piste. Quelques bonnes raisons pour nous inciter à courir.

1-C’est l’équipement qui fait la sportive

Si, parfaitement. Tous les professionnels vous le diront : il faut une bonne paire de baskets, sinon, on risque la blessure. L’occasion de s’offrir de magnifiques chaussures hyper design. Et parce qu’un vieux short n’ira certainement pas avec ces beautés, on investit dans une nouvelle tenue toute pimpante. 
Avantage : avec le budget dépensé, on n’a plus le choix, il faut l’étrenner.

2-On commence en douceur

Voilà qui est bien dit. Partir comme une dératée pour s’arrêter au premier point de côté, deux minutes plus tard ? Une erreur de débutante que nous ne commettrons pas. On s’échauffe tranquillement, à la maison, au son d’une musique que l’on aime. Si l’on vous dit que votre « échauffement »…C’est juste de la danse, faites fi des critiques : vous êtes en tenue de déesse et vous vous amusez dans votre salon, n’est-ce pas le début du bonheur ?
Inconvénient (et avantage) : On ne pourra pas poster fièrement sur Facebook le parcours effectué. Et…Autant le dire honnêtement, cela fera des vacances à nos amis. On le dit clairement : rien de plus exaspérant que les trajets, façon carte Michelin, genre « je fais le marathon » entre la boulangerie et le supermarché, exposés sous forme de schémas.

3-On se fixe des objectifs raisonnables

Les plus grands coachs sportifs s’accordent sur un point : on ne fait pas dix kilomètres la première fois. On est bien d’accord. Parée d’une super montre qui calcule les mètres parcourus/les calories dépensées, on ne peut s’empêcher de la consulter toutes les deux minutes. Erreur. Car l’on constate alors qu’il faut courir trois quart d’heure pour éliminer un seul petit croissant. De quoi miner la volonté des plus déterminées.
Conseil : On oublie les gadgets (même la musique sur les oreilles) pour se concentrer sur ses sensations et profiter pleinement des endorphines (les hormones du plaisir)

4-L’alternance, c’est la clé

On a toujours l’impression qu’il est strictement interdit de marcher quand on fait un jogging. C’est comme une petite voix culpabilisante qui nous traiterait de tricheuse. Or, que l’on se rassure. Au contraire, c’est conseillé. Pour reprendre son souffle, habituer son corps à l’effort tout en douceur.
Inconvénient : On prend vite goût à la marche et pour peu que l’on ait entraîné une amie avec nous, la session sportive risque vite de virer au papotage de compétition (et là, on peut faire des kilomètres sans même s’en apercevoir).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une