France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Chronique d’une jeune femme trop lucide

Luana Lundi 22 décembre 2014
Chronique d’une jeune femme trop lucide

C’est le mois que j’aime tant… mais que je redoute plus encore !

Peut-être parce que 10 ans plus tôt, mes préoccupations étaient totalement différentes à cette période !

«  Seigneur, aidez-moi à respecter mon calendrier de l’Avent, j’sens que je vais tout manger en moins de deux ! »

Eh oui ! C’était le bon temps ! J’engloutissais toutes les friandises et tous les plats succulents qui me passaient sous le nez sans aucune culpabilité. C’est vrai, je suis une gourmande née !

Seulement, plus les années passent et plus je dois me rendre à l’évidence. Je ne peux plus avaler 6 tonnes de nourriture sans en payer les conséquences. C’est scientifiquement et visuellement prouvé !

Alors, je surfe sur le net afin de dénicher le dernier régime à la mode et faire mon choix !

Protéines toute la journée ? Déjà testé ! J’ai tenu exactement 8h, alors qui dit mieux ?
Soupe aux choux ? Ça me tente bien…
Ou non, j’ai encore mieux : dès que j’aurai faim, je boirai de l’eau avec en tête l’image de Rihanna en maillot de bain sur une plage de Miami.

Alors, à l’attaque À J- si peu de temps des fêtes ! Après tout, c’est logique, je ne perdrai pas certes mais ce sera un moyen d’amortir la catastrophe qui se profile à l’approche de Noël et du nouvel an.

Quoi qu’il en soit, les fêtes de fin d’année me ramènent à la réalité : je suis une étudiante fauchée ! Force est d’avouer que ce n’est pas la situation rêvée à cette période.

Soyons clairs, je ne me plains pas de ma situation financière. Mais j’aimerais bien ne pas choisir entre manger autre chose que des pâtes tous les jours et offrir des cadeaux à ma famille... Bon, maman, si tu me lis, la volonté y était mais le sac Channel, ce ne sera pas pour 2014 ! Après tout, j’suis déjà ton plus beau cadeau, non ?

Noël est la période de l’année que je préfère ! Ce que j’affectionne particulièrement ? Non, ce ne sont pas les cadeaux ! En tout cas, plus depuis que c’est devenu pour mes proches une option de m’en offrir… Ce que j’aime le plus, ce sont les chanté Noël, bien sûr ! Tous en chœur dans un esprit de joie et de partage, cantiques en main : c’est parti pour un grand moment ! Souvent, il y a un meneur, harmonie oblige. Problème de justesse de temps à autre. Mais peu importe, comme dans toute famille martiniquaise, les chanté Noël nous rassemblent et ajoutent de la chaleur à un évènement déjà très festif.

Et puis, quand la tant attendue entrée du Père Noël arrive, je sais que ça va être le moment drôle de la soirée. Je crois que dans ma famille, on a nous a tout servi en matière de père Noël : le papi à la vue suspecte, la femme un peu fofolle, le jeune homme percé un peu comédien, l’ami de la famille qui veut bien rendre service. Je vais m’arrêter là, il vaut mieux.

L’an dernier, j’ai réussi à m’en sortir de justesse pour ne pas endosser ce rôle. Cette année, c’est moins sûr. Et je ne peux même pas feindre une entorse… car chez nous, les choses ne sont pas faites à moitié. Nous avons toute la panoplie, même les cannes sont fournies !

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires