NadF 21-05-2013 12:32

Ne reprochons pas aux jeunes une certaine légèreté. On ne doit pas leur, ni qui que ce soit d'autres, interdire de s'amuser sous prétexte que le monde va mal. On peut s'amuser et s'évader tout en étant impliqué , l'un n'exclut pas l'autre. Il conviendrait de bâtir ensemble des réflexions et actions les amenant à s'investir dans les affaires sociales économiques etc tout en restant eux mêmes

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express