Ergo sum 27-05-2022 10:34

"voler impunément les investissements des uns, " référence à ce qui s'est passé – et se passe toujours – dans le domaine du foncier : sans aller dans les détails institutionnels, juridiques et administratives, mélange étonnant de la colonisation et du cryptocommunisme jacobin, résumons les cas de Bassin Mine d'Or et de Wayabo, zones agricoles « aménagés » par l'EPFAG – cad par l'ensemble des huiles étatiques et locaux que compte le pays. En gros, ils se sont engagés à la vente des parcelles, ils ont incité les gens à investir, puis mettaient tous les bâtons dans leurs roues (songez que toute construction fut interdite, même agricole !) devant la défaillance totale de « l'Etat » (le financement prévu-annoncé-signé n'a jamais été budgétisé...), complétée par la défaillance technique la plus scandaleuse de ces bras cassés et malfaisants (allez voir le route de Wayabo...) ils ont fini par accuser les gens d'une « mise ne valeur non concluante » - tout en reconnaissant qu'ils ne savent pas ce qu'est la mise en valeur... dans l'arbitraire le plus abject. Et, naturellement, sans aucune considération pour les investissement et les années de leurs victimes... Et hop, dégagez-vous, sales feignants pseudo-agriculteurs ! - disaient ces criminels. Et hop, terrorisme administratif enclenché contre tous ceux qui relèvent cette absurdité, avec confiscation de fait de tout investissement réalisé.. ben oui, refus de vente, « réattribution » des biens et efforts à d'autres...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express