Laurent du maroni 25-05-2022 22:18
Ergo sum "econduito" ?

J'entends votre analyse et la partage partiellement. Vous parlez de l'Etat comme si l'Etat n'était pas vous, moi, l'Autre. Cet autre n'est pas autant défaillant que vous le dites et j'ai l'impression, en lisant vos interlignes, qu'il vous a pris ou refuser un avantage (politique ? terrain ? concession ?) Chaque jour on profite de ses largesses souvent uniques au monde et soutenues par des personnes investies et respectueuses. On dirait que vous parlez du Brésil ou du Suriname. Cependant je veux bien évoluer dans mon jugement et comprendre pourquoi "voler impunément les investissements des uns, ".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express