buzaud 14-11-2021 12:46
Dr

Ces soi-disant 'vaccins' anti-covid ne sont pas des vaccins: non seulement ils n'empechent pas la contraction du virus, non seulement ils n'empechent las transmission du virus, mais en plus, contrairement aux mythes contrefactuels des pro-vax, *ne* reduisent *pas* les symptomes graves de la maladie: c'est du pipot. La derniere d etude d'Israel montre que les personnes vaccinees ont 23 fois plus de chances d'etres hospitalisees; un etude d'Oxford au Vietnam montre que la charge virale des infirmieres vaccine est au moins 100 fois plus elevee parmi les vaccinees. Le Singapour, Gibraltar, l'Ecosse, les Seychelles, les etats aux USA tres vaccines comme le Massachusetts, etc.: toutes les regions tres vaccinees ont le plus d'hospitalisations. Je suis sidere de l'ignorance, l'arrogance et de la naivete des pro-vax qui avalent comme des couleuvres les manigances ehontees des medias: aux USA, ceux qui meurent des injections en l'espace de 2 semaines apres les injections sont comptes statistiquement comme etant "non vaccines" (!!!); en Israel, quiconque meurt ou est hospitalise avec 2 vaccins Pfizer est compte statistiquement comme "non vaccine" (!!!) parce que seulement ceux avec 3 vaccins ou plus sont consideres "vaccines." Ce qui alimente la continuite de l'epidemie, ce sont les injectes, pas les injectes: ces injections afaiblissent au long terme le systeme immunitaire et meneront au long terme a une explosion de maladie auto-immunes, de cancer et de reactivation de virus latents.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express