spar fell 19-10-2021 22:00
NATIONALISTE FRANCHOUILLARD ET DOUBLE JEU

Bonjour, Ainsi, et comme précisé dans l'article ci-dessus, les résultats des élections présidentielles de 2017 en Guyane avaient placé en tête Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Deux candidats qui avaient - qui ont toujours, d'ailleurs - un point commun: leur nationalisme franchouillard exacerbé. A une différence près, toutefois: autant la représentante du Rassemblement National affiche clairement sa position quant aux minorités nationales présentes dans l'hexagone et dans les outre-mer, leur refusant toute avancée statutaire, autant le leader de la France Insoumise joue double jeu. Caressant dans le sens du poil les populations ultra-marines, jouant à leur encontre au tiers-mondiste (de salon, je précise) autant il répugne, et même il s'oppose violemment, aux aspirations légitimes, en matière linguistique, culturelle, et statutaire, des peuples vivant dans l'hexagone. Un hexagone un et indivisible, clame t-il à qui veut l'entendre. Mais un outre-mer autonome, ajoute t-il aussitôt, la bouche en coeur. Comment faire confiance à un candidat capable d'une telle dichotomie, et qui ne vient en Guyane que pour grappiller quelques voix en vue des prochaines élections? Comment faire confiance à ce nationaliste réactionnaire, pour qui les outre-mer ne sont que des réserves dociles de votants? Il repart le 26 octobre, dit l'article? Je pense que je ferais un saut à Félix Eboué - si j'ai du gasoil - pour saluer son départ.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express