René 24-09-2021 07:06
Procédure

Les élus guyanais peuvent dormir tranquilles, personne ne porterait plainte contre eux pour mise en danger d'autrui. Beaucoup, parmi ceux qui sont morts avaient seulement besoin d'être rassurés au sujet du vaccin, alors que ceux-là les ont confortés dans leur méfiance. Homicide volontaire (les élus savent très bien que sans vaccination, il y a des morts) par intérêt électoral. D'ailleurs, ça me donne des idées.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express