GILLES BERNARD 24-07-2021 02:13

Mes condoléances, Monsieur Nilam. Votre fidelité en politique est à l'exact opposé de Monsieur Serville, qui mange à tous les râteliers. S'il doit aboutir, je suis curieux de voir ce que va donner ce mariage "de la carpe et du lapin".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express