Sarah Maca 04-05-2021 08:51

Quand on parle de ravitaillement sur le haut Maroni, n'aurait-on pas oublié que le transport piroguier des produits périssables existe et a été financé par la CTG, la CCOG, le CNES, le FEDER. Il est à l'arrêt manque volontaire de moyens. Attention en cas de victimes d'intoxication alimentaire pour avoir consommé des produits impropres à la consommation, les pièces à charges existent car c'est un délit passible de sanctions pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement des responsables.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express