Paassy 16-01-2021 19:22

Résumons nous... A la fin du confinement en mai dernier, le PLPG hurlait au maintient du confinement car je cite "le peuple Guyanais est en danger de mort avec le COVID" et s'opposait à la réouverture des écoles. Aujourdhui, c'est carnaval, et alors que l'épidémie de COVID reprend, il appelle à la désobéissance civile et qualifie les mesures de freinage de répression coloniale ? Mais mais, ils sont donc aussi c**s qu'ils en ont l'air alors ?!

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express