BELLOD 26-08-2020 11:10

Que ce soit avec Fillon aujourd'hui condamné, qui rassemblait des centaines de milliers de partisans place du Trocadéro à Paris, alors que l'on savait déjà tous qu'il avait détourné pour plus d'un million d'argent public. Que ce soit avec Sarko et toutes ses cassseroles judiciaires, réunissant lui aussi en son temps les foules sur la même place… Jusqu'à plus modestement l'escroc Balkany lui aussi condamné qui compte pourtant encore de nombreux électeurs le soutenant contre vents et marées. Il y en a encore qui découvrent la lune sous le ciel d'Apatou… Quelle naïveté. Et que dire des relents de xénophobie teintée de racisme transpirant ça et là. Si le parigot bien instruit et éduqué des Hauts-de-Seine a le droit de soutenir des escrocs, sans se faire traiter d'immigré, d'africain, ou d'haïtien, au nom de quoi devrait-il en être autrement pour une cinquantaine d'aficionados de l'édile d'Apatou… A quel moment cet arrière fond latent de rejet de l'altérité, engendre-t'il une nette différenciation? Pourquoi cela deviendrait-il subitement beaucoup plus grave, lorsque ce sont des noirs qui soutiennent leur politicien supposé corrompu? Où s'envolent-ils donc vos cries d'orfraies sur le déclinisme français, lorsque ce sont des parisiens qui aclament par milliers un Fillon corrompu?

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express