Georges de Cayenne 18-08-2020 03:35
Bravo Marie

Bravo Marie d'avoir su faire face à cette agression et d'avoir eu la présence d'esprit de relever le numéro de la plaque d'immatriculation, car dans l'état d'angoisse et de panique dans lequel on est plongé lors d'une agression, il est très difficile de faire fonctionner sa mémoire et de retenir des indices. Je le dis pour l'voir vécu. Belle leçon de sang froid !

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express