France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
OVDA97 29-06-2020 20:59
Il a fallu tout ce temps pour comprendre la gabegie et se retirer les doigts du cul, quel prévoyance !

Comme si c'était pas prévisible, même un chef de chantier ou d'équipe en BTP comprend cette logique, imaginez 3 ou 4 types de sables, qui sont en train d'arriver au jour J dont on ne peut pas savoir combien qui est dû un problème de communication entre la compagnie et ses clients, AVEC UN ORDRE CLASSIFIE du plus prioritaire au moins prioritaire, selon le type de sable, à transporter du point A au point B. Les camions arrivent au compte goutte car on change d'avis comme une girouette du côté des décideurs pour le nombre d'envoi, au moment du chargement, on charge le sable le plus prioritaire et si ils restent de la place, on charge le sable prioritaire second et ainsi suite jusqu'au 4ème type de sable qui est le moins prioritaire. On est vraiment gouverné par des débiles qui gesticulent dans tous les sens et à parler pour ne rien dire, afin qui se donnent une impression d'avoir de l'importance, car ils se veulent se justifier de leur raison d'être en leurs postes. J'ai plutôt l'impression dans notre époque, plus ils font des études et plus ils sont aberrants face à la réalité dans leur monde déconnecté et sans assumer leurs responsabilités. On peut faire une erreur comme tout le monde mais le constat est qu'ils n'ont pas été très réactif, seul leurs petits nombrils comptent.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express