francoisrob 28-06-2020 00:00
Mr le préfet, dieu du ciel...

Clairement, c'est le souk. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec M. le préfet quand il dit : "Et prévoir quatre vols quand en réalité on n’est pas certain d’avoir l’autorisation pour ces quatre vols, ce n’est pas la faute du préfet." Et qu'il parle de lui à la troisième personne n'y change rien. Nombreux sont ceux dans ces files ou coincés dans des hotels qui ont pris leurs billets en janvier, en novembre ou même en septembre. Parfois même à crédit. Quand l'on voit ce que l'on voit, il n'y a qu'un responsable : le dieu du ciel qui a droit de vie ou de mort sur les TX571 et autres AF853 qui auraient pu emmener tous les passagers. C'est sur que cela aurait été dommage de donner un bol d'air à ces ados et ces enfants enfermés depuis trois mois et qui vont virer dingues si cela continue 2 mois de plus pour eux. Dommage aussi que 4x350=1400 personnes quittent le territoire contaminant et ainsi éviter de grossir les rangs des "cas" que l'on égraine au quotidien. Alors dieux du ciel! Monsieur le dieu du ciel incarné, ce n'est peut être pas votre faute mais il est de votre responsabilité de régler les problèmes que vos décisions arbitraires et inconséquentes ont causés en laissant les compagnies assurer un programme décent.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express