Georges de Cayenne 30-05-2020 01:52

La courbe épidémiologique de la Guyane a au moins six semaines de retard par rapport à celle de la métropole. Cela n'a peut-être pas été une erreur d'appliquer le confinement le 16 mars en Guyane. Il aurait fallu au moins fermer les frontières et surveiller étroitement tous les arrivants dans le territoire, ce qui n'a pas été le cas : revenu de métropole le 21 mars, j'ai été choqué par la légèreté des mesures à l'accueil à Rochambeau ! Par contre, c'est une aberration d'avoir déconfiné le 11 mai alors que nous sommes aujourd'hui en plein pic de la courbe, si ce n'est à son début car il nous faudra attendre une dizaine de jours pour savoir si les comportements irresponsables de certains au Village Chinois et sur la Comté seront suivis d'une éclosion de nouveaux foyers épidémiques. Autre aberration : la levée du couvre-feu dans certaines communes...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express