France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
GILLES BERNARD 15-11-2019 11:08

Ben tu vois, les mecs dans les nacelles, sur ce chantier, sont les peintres, et l'entreprise est pointilleuse, emmerdante même, avec les règles de sécurité. Néanmoins, un accident peut arriver, comme quoi personne n'est à l'abri. Pour te dire le fond de ma pensée, à force d'équipements de soi-disant sécurité (vêtements, gilets, casque, bouchons d'oreilles et j'en passe), à force de soi-disant diplômes de formation (pour conduire une nacelle, pour monter un échafaudage, bientôt on va en exiger pour aller pisser...), on oublie les principaux éléments de sauvegarde de l'individu : la nécessité d'un peu de cervelle et la notion du risque. Espérons qu'un jour on en reviendra aux fondamentaux (attacher son échelle, ne pas laisser trainer les rallonges, regarder son environnement...) quand on responsabilisera à nouveau les personnels. Ah oui, ta question idiote de mec déclaré ou pas, ben je vais pas y répondre, vu qu'elle n'est pas de circonstance. Si, en fait je vais y répondre autrement : les mecs pas déclarés que je rencontre le plus sur les chantiers sont des fonctionnaires qui bossent au noir, après ou pendant les heures qui leurs sont payées par leur administration, avec ou sans les véhicules de leur administration (mais souvent avec), avec ou sans les matériaux et matériels "récupérés" sur le dos de leur administration. Voilà. Si tu cherches un peu, tu vas forcément trouver...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express