Gérard Manvussa 02-11-2019 15:00

Ici les bien-pensants de passage sont souvent des ardents défenseurs de la faune et la flore. Mais les Guyanais en souffrance, hormis l'Amérindien sanctifié (autre cause bien-pensante), ils ne s'y intéressent pas...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express