Citizen 03-08-2019 17:28
Euuuh, il n'est pas trop tard entre nous ?

Bonjour, Je regarde ce titre, j'ai presque envie de rire tant cela est malheureux. Vous avez laissé les Békés s'installer... venir se greffer dans le tissu socio-professionnel de la Guyane tels les parasites qu'on connait déjà si bien. Ils vous feront la même misère que celle pour les Antilles. Mais n'ayez crainte, à l'inverse des départements insulaires, il nous reste un espoir... celui de pouvoir commercer avec les pays frontaliers. Vu que ce vendu tronant à la CTG s'en va bientot, j'espere que les élus se battront pour la Guyane, parce qu'en ce moment, je la sens sur la pente la plus glissante qui soit.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express