minotaure97 21-05-2010 19:16

C'est plutôt scandaleux d'inaugurer une stèle en hommage aux "combattants Hmongs morts pour la France" , et ne rien faire pour régulariser la situation des anciens combattants Hmongs au motif qu'ils n'ont aucun document administratif le prouvant. L'armée française dispose pourtant de registres et d'archives ( cf. le SHAT de Vincennes par exemple ) qui permettraient de retrouver les "engagés" . S'il s'agissait de mercenaires, ce serait évidemment plus difficile ( la France ne reconnait jamais ses mercenaires ) mais pas impossible ( témoignages, interrogatoires sur les opérations effectuées etc .. ).A quoi doit bien servir un tel "Secrétariat d'État" , s'il se contente de remettre des médailles et fleurir des tombes ? Cela devient aussi affligeant si l'on se rappelle que les pensions des anciens combattants de l'Afrique Occidentale Française avaient été "gelées" depuis la fin du conflit mondial.Sans oublier que des résistants des FFI de la "dernière heure" (1945) ont pu bénéficier du statut d'anciens combattants grâce à des procédures de circonstances. Le sang versé "pour la patrie" n'aurait donc pas la même couleur dans les anciennes colonies. Fermer le ban ...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express