monchou 10-10-2013 08:04

A l'UAG, ce qui ne va pas ce sont les têtes. De la direction à la présidence. Présidente qui ne cesse de geindre et de gémir: j'ai hérité d'une situation, je ne suis là que depuis quelques mois". A ce poste là, madame, et si vous ne souhaitez pas gicler vite fait bien fait, il faut...trancher. Trancher les têtes de tous ceux qui permettent un tel dysfonctionnement... Autrement...Les étudiants, bon courage. Tout cela semble bien mal entamé...Enfin, pauvre Guyane....

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express