BMW i3, pour allier développement durable et plaisir de conduire
ESSAI

BMW i3, pour allier développement durable et plaisir de conduire

Pierre AIMAR
CITADINE. Une « bouille » sympathique siglée BMW grâce aux célèbres ouïes plutôt fines.
CITADINE. Une « bouille » sympathique siglée BMW grâce aux célèbres ouïes plutôt fines.

Une ligne moderne, un habitacle spacieux en matière plastique renforcée de fibres de carbone et une planche de bord aux allures de vaisseau spatial, la BMW i3 a de quoi séduire les conducteurs soucieux de protéger leur l'environnement.

Prendre du plaisir en conduisant est la philosophie de BMW. De la Série 1 au X6, le fond commun est un mélange de puissance et de grande sécurité, de maniabilité et de précision des trajectoires. Comment perpétuer cette tradition maison avec une propulsion électrique plutôt synonyme, en général, de performances moyennes ?
Les lignes de l'avant de la BMW i3 sont résolument modernes. Un bouclier rebondi, une ligne de phares et ses célèbres ouïes plutôt fines lui dessinent une bouille sympathique.
DESIGN FUTURISTE ET MATÉRIAUX NOUVEAUX
L'habitacle en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC) apporte à la fois gain de poids et sécurité accrue, tout en permettant de supprimer le montant central. Les portes s'ouvrent de façon antagoniste et c'est un espace inédit qui cara