A pa mo ki di

ÉTRANGE INTERPELLATION. Le 13 avril, trois femmes de la délégation de l'Amapa, présente au salon du tourisme de la Guyane, sont arrêtées par la police de l'Air et des Frontières (PAF) dans d'étranges circonstances. Elles se trouvent en effet devant l'hôtel Amazonia quand elles sont interpellées par deux fonctionnaires. Malgré leurs papiers en règle, et leur visa délivré pour un mois, elles sont conduites à l'aéroport Félix-Éboué. À leur arrivée à la PAF, l'officier de permanence se rend...

France-Guyane 218 mots - 23.04.2014
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir