France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un nouvel espace culturel, « un projet de 15 ans... »

Propos recueillis par Albert ALEXIS Samedi 05 octobre 2013
Un nouvel espace culturel, « un projet de 15 ans... »

Une nouvelle scène est en train de naître à Cayenne. Elle est initiée par Pierre Rey, alias Kiko, le bassiste est l'un des membres fondateurs de Black Wood et entrepreneur.

Cette scène se distingue par ses dimensions, quelles sont ses caractéristiques ?
C'est le plus grand plateau scénique de la Guyane, il y a 240 m2 d'espace sur scène avec pas moins de 20 mètres de largeur et 12 mètres de profondeur.
C'est un projet de longue date, que vous ne considérez d'ailleurs pas encore abouti ?
C'est un projet de quinze ans que je porte avec mon entreprise Promo son. Nous voulons ajouter des infrastructures pour développer la partie audiovisuelle. Il faut bien voir qu'il y a beaucoup de normes de sécurité, ce n'est pas facile d'obtenir toutes les autorisations. J'ai eu beaucoup de soutiens à la fois du secteur privé comme du public. J'ai été particulièrement accompagné par Sandra Trochimara et le maire, Marie-Laure Phinéra-Horth.
Quel objectif visez-vous ?
Je veux faire de l'espace Edmonde-Rey (*) un lieu de formation aux métiers du spectacle. Comme dit Ras Benji, il faut professionnaliser notre amateurisme. Le concept du site ce n'est pas d'être un supermarché du spectacle. Il y aura des événements pour faire vivre la structure mais nous voulons surtout former les jeunes. La moitié des jeunes techniciens en exercice sont passés par notre structure. Nous avons également un studio d'enregistrement. À terme, on pourra tourner des clips, produire des DVD.
L'espace Edmonde-Rey ?
C'est en hommage à ma grand-mère dont nous avons hérité cet espace mais qui était aussi une artiste, une femme de lettres.
Avez-vous rencontré des difficultés par rapport à la proximité avec les habitations ?
Je m'y attends, mais je suis curieux de voir comment va réagir le voisinage. Tout ce que nous entreprenons est dans l'intérêt général. De plus, pour minimiser les nuisances, nous avons investi dans un système de sonorisation basé sur une propagation par onde circulaire du son sur une zone précise. Nous allons de toute façon faire en sorte de composer avec notre entourage.
Avez-vous déjà organisé des manifestations ici ?
J'ai eu l'occasion de fêter mon anniversaire avec mes amis musiciens, nous avons fait un test fin août avec le service culturel de la municipalité. Surtout, nous ferons l'ouverture du Kayenn Jazz Festival.
Cette scène a-t-elle vocation à être itinérante ?
Non, c'est un équipement fixe, partie intégrante du concept que je vous ai présenté. Je remercie d'ailleurs mon père qui est un soutien de la première heure.
(*) Route de Montabo, à côté de l'école Jean-Macé.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3