• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Saint-Laurent du Maroni

Saint-Laurent du Maroni: Sophie Charles doit reprendre ses fonctions lundi

Samuel Zralos Mercredi 13 Janvier 2021 - 16h34
Saint-Laurent du Maroni: Sophie Charles doit reprendre ses fonctions lundi
La mairie de Saint-Laurent du Maroni. - S.Z.

En l'absence de la maire de la ville, encore malade, son 1er adjoint assure que la commune fonctionne quasi normalement.


Absente depuis plusieurs semaines, après un premier arrêt et une hospitalisation longue fin 2020, Sophie Charles doit reprendre ses fonctions lundi prochain.... Sauf si son médecin prolonger son arrêt. D'ici là, son équipe gère sa commune, tout en restant en contact avec elle.

Un contact étroit, d'après Mickle Papayo : « On fait le point sur différents sujets tous les jours ». La mairesse continue d'après son premier adjoint à suivre attentivement les dossiers municipaux. Si, en l'absence de Mme le maire, en isolation chez elle, c'est M. Papayo qui assume officiellement ses fonctions, il le fait « toujours en parfait accord » avec l'édile. « Elle est absente physiquement, mais l'informatique nous permet » de communiquer efficacement, renchérit le premier adjoint de la capitale de l'Ouest.

La situation n'en est pas moins « contraignante », reconnaît l'élu. Enseignant dans le civil, il se retrouve à cumuler son travail et son rôle de remplaçant de la mairesse, ce qui l'oblige à jongler avec un emploi du temps bien plus rempli qu'à l'accoutumée.
« Pas beaucoup de décisions reportées »

Pour autant, à l'en croire, l'équipe municipale parvient à assurer sa charge quasi normalement. Les décisions sont prises au quotidien comme de coutume, les réunions de travail et commissions étant maintenues au sein des équipes. Quelques décisions ont tout de même dû être reportées en l'absence de l'édile mais « pas beaucoup ».

Il faut dire que Saint-Laurent n'a pas vraiment le choix. En pleine « transformation » en 2020, la ville accueille de nombreux chantiers et projets toujours en cours. Et qui dit projets lancés ou sur la rampe de lancement dit subventions, calendrier parfois serré et obligations légales.
« Pas le temps d'attendre »

« Nous n'avons pas le temps d'attendre » le retour de Sophie Charles, confirme Mickle Papayo, « nous avons des contraintes de temporalité ». Y compris pour les projets qui ont déjà obtenu des subventions, vu que celles-ci s'accompagnent en général d'une obligation calendaire. La mairie doit ainsi rendre son projet fini dans le temps imparti par la convention avec l'organisme financeur, sous peine de devoir rendre des comptes.

La mairie doit également gérer les contraintes du quotidien, en particulier la hausse du nombre de patients touchés par le covid à l'Ouest. Que Sophie Charles revienne ou non lundi, il a ainsi été acté que le laboratoire Biosoleil fera son retour à Saint-Laurent dès la semaine prochaine, du mercredi au vendredi, pour délivrer des tests gratuits et sans rendez-vous aux administrés de la ville.

La CCOG - dont Sophie Charles est présidente - continue par ailleurs son travail de son côté et assure fonctionner normalement. Les vice-présidents de l'organisation, dont notamment Jules Deie, 1er vice-président et maire de Papaïchton, en assurent la direction d'ici au retour de l'élue.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
8 commentaires
1 commentaire
6 commentaires
A la une