• S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MACOURIA

Odile Prince : « Des services dans chaque quartier »

Pierre-Yves CARLIER Vendredi 25 octobre 2013
Odile Prince : « Des services dans chaque quartier »
Odile Prince, entourée de Colin Lebeau et Sylvain Bruxelle, a réuni ses premiers soutiens, mercredi, en vue de la prochaine élection municipale (PYC)

La conseillère d'opposition a réuni ses soutiens mercredi, en vue de l'élection municipale de l'an prochain.

Odile Prince a réuni ses premiers soutiens, mercredi, en vue de l'élection municipale de l'an prochain à Macouria. Chez Léonise Némouthé (colistière de Chantal Berthelot aux régionales de 2010 avec Odile Prince), étaient là le conseiller municipal de Kourou Adelson Magloire (À gauche en Guyane, Ageg), la conseillère d'opposition de Macouria Marie-Dominique Locuty (Walwari), Sylvain Bruxelle (ex-PSG), Colin Lebeau (Association pour la défense et le développement de la Carapa). Une trentaine de personnes au total, venues écouter les propositions de la candidate.
Entre deux critiques sur la manière de gérer de Serge et Gilles Adelson, la conseillère d'opposition a déroulé : « La population est passée en vingt ans de 2 000 à 10 000 habitants, mais rien ne se passe, [...] les infrastructures nécessaires au développement ne sont pas là. » Ses priorités : « Un service de crèche dans chaque quartier, un réseau de transport intra-urbain, des équipements socioculturels et sportifs au plus près des habitants, une médiathèque, des zones d'activités économiques et de l'immobilier pour redonner du travail à nos jeunes. »
« Thierry Louis n'est pas dans l'opposition »
Odile Prince a été colistière de Serge Adelson, à la municipale de 1995. En 2001, elle n'est pas représentée. En 2008, elle l'a affronté et l'an prochain, elle fera face à son cousin et successeur Gilles Adelson. Mais hors de question de comparer sa trajectoire à celle de Thierry Louis, élu en 2008 avec Serge Adelson, entré en dissidence en 2010 et qui mènera lui aussi une liste : « Thierry Louis n'a jamais été dans l'opposition. J'ai été élue en 1994 avec Serge Adelson, mais dès le début je me suis opposée à lui, de l'intérieur. »
Quant à Yolanie Horth, avec qui elle a fait liste commune en 2008 et qui pourrait mener une quatrième liste, Odile Prince affirme qu'elle n'a « pas de nouvelles » .

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Badaw 28.10.2013

Ne plus faire ses courses à Cayenne, Matoury ou Kourou mais sur sa propre commune. Reste malgré tout une très bonne idée!

Répondre Signaler au modérateur
monchou 26.10.2013

En même temps, peut on comparer. Les charges de travail qui incombent a un président de département a celles d une élue régionale de l'opposition en plus? Tien long a raison, mais elle n'a pas tort de vouloir déloger des dynasties familiales... Et puis une fois élue, peut être quelle va démissionner même si il ne faut pas rêver... Regardez le psdt du conseil regional le nombre de cumul de mandats qu'il a....c'est le premier en guyane... Personne ne dit rien, alors...laissons a cette dame le bénéfice du doute, prochain....

Répondre Signaler au modérateur
skol973 29.10.2013

Je vous donne les mandats du Pdt du CR : Pdt CACL, 1er Adjt au maire, Léon BERTRAND : Maire, Pdt CCOG, Pdt Conseil d'Administration du CHOG, sans oublier une retraite d'ancien Ministre, retraite d'ancien inspecteur général et j'oublie, Maire de Roura : conseiller général, Conseiller CACL, CANAVY: Conseiller général, Conseiller régional, je pense avoir oublier d'autres prof de la politique Guyanaise, je demande à la population de faire très attention pour les municipales de 2014, ceux ou celles qui ont déjà un mandat, il faudrait refuser de voter pour eux, on ne peut pas être compétent en ayant autant 2 mandats.

Répondre Signaler au modérateur
skol973 26.10.2013

Cette personne est déjà conseillère régionale, elle pense en devenant maire de cette commune, elle fera plus que celui qui est en place. Habitants de cette commune, doivent exiger un mandat par élu afin que celui ci puisse travailler pour sa commune, faites comme le PDT du conseil général, avec un seul mandat, on constate qu il travaille pour sa circonscription.

Répondre Signaler au modérateur
A la une
6 commentaires
3 commentaires